Bienvenue sur le site Lieux Communs

Quelques mots de présentation [+]

  • Nous voulons œuvrer pour une auto-transformation radicale de la société et l’instauration d’une démocratie directe capable d’établir l’égalité des revenus pour tous et de provoquer une redéfinition collective des besoins. Nous y voyons un début de solutions aux problèmes politiques, économiques et écologiques qui ravagent notre époque.
  • Nos positions ne sont pas des dogmes et ce site se donne pour vocation de les élaborer, de les diffuser et de les discuter. Les documents divers régulièrement publiés ici ne sont pas forcément de nous. Ils sont tous une invitation au travail de chacun, nullement des produits finis à consommer. Nous préférons « essayer d’activer en chacun ce qui ferait désirer la liberté et la fin de la domination, plutôt que de donner des leçons et des ordres ».
  • Vous pouvez commencer par lire notre présentation et notre forum aux questions ou admirer le panorama offert par nos dernières publications. Il est également possible de s’abonner à notre lettre d’information pour suivre nos publications et notre revue de presse, ou de nous écrire ici ou .

Derniers articles : Élections 2022 | Trois Europes | Paléo-marxisme | Europe & Russie | Islamo-wokisme | Philosophie | Tératologie | Méta-politique | Écologie politique | Dossier Russie | (...)

En guise d’éditorial : « Le délabrement de l’Occident  »

Esprit - L’actualité immédiate, avec la guerre du Golfe et la fin du communisme, nous semble poser la question de la valeur du modèle démocratique. Ne doit-on pas dire qu’il y a somme toute une forme de relativisme dans l’ordre international ? Y a-t-il d’autre part une nouvelle bipolarité, ou bien une suprématie renouvelée des États-Unis ?

Cornelius Castoriadis - Avec l’effondrement de l’empire russo-communiste, l’impuissance de la Chine, le cantonnement, peut-être provisoire, du Japon et de l’Allemagne dans le champ de l’expansion économique, la nullité manifeste de l’Europe des Douze comme entité politique, les États-Unis occupent seuls la scène de la politique mondiale, réaffirment leur hégémonie, prétendent imposer un « nouvel ordre mondial ». La guerre du Golfe en a été une manifestation. Je ne pense pas, cependant, que l’on puisse parler d’une suprématie absolue ou d’un ordre unipolaire. Les États-Unis ont à faire face à un nombre extraordinaire de pays, de problèmes, de crises, devant lesquels leurs avions et leurs missiles ne peuvent rien. Ni l’ « anarchie » croissante dans les pays pauvres, ni la question du sous-développement, ni celle de l’environnement ne peuvent être réglées par des bombardements. Et même du point de vue militaire, la guerre du Golfe a probablement montré la limite de ce que les États-Unis peuvent faire – en deçà de l’utilisation des armes nucléaires.
En même temps, les États-Unis subissent un affaissement, un délabrement interne dont je crois que l’on ne se rend pas compte en France – à tort, car ils sont le miroir où les autres pays riches peuvent regarder leur avenir. L’érosion du tissu social, les ghettos, l’apathie et le cynisme sans précédent de la population, la corruption à tous les niveaux, la crise fantastique de l’éducation (la plupart des étudiants « gradués » sont maintenant d’origine étrangère), la mise en cause de l’anglais comme langue nationale, la dégradation continue de l’appareil productif et économique ; tout cela mine, à terme, les possibilités d’hégémonie mondiale des États-Unis.

La crise du Golfe ne représente-t-elle pas l’échec de la prétendue portée universelle des valeurs occidentales ?

La crise du Golfe a agi comme un formidable révélateur de facteurs que l’on connaissait, ou que l’on devait connaître déjà. On a pu voir les Arabes, et les musulmans en général, s’identifier massivement à ce gangster et bourreau de son propre peuple qu’est Saddam Hussein. Du moment que Saddam s’opposait à l’ « Occident », ils étaient prêts à gommer la nature de son régime et la tragédie de son peuple. Les manifestations se sont tassées après la défaite de Saddam, mais le courant de fond est toujours là : l’intégrisme ou « fondamentalisme » islamique est plus fort que jamais, et s’étend sur des régions que l’on croyait sur une autre voie (Afrique du Nord, Pakistan, pays au sud du Sahara). Il s’accompagne d’une haine viscérale de l’Occident, ce qui se comprend : un ingrédient essentiel de l’Occident est la séparation de la religion et de la société politique. Or l’islam, comme du reste presque toutes les religions, prétend être une institution totale, il refuse la distinction du religieux et du politique. (...) --------Lire la suite...

Quelques lectures de référence...

Quelques références d’ouvrages qui nous semblent poser des repères importants pour la réflexion politique contemporaine. Elles s’adressent à tous ceux qui, comme nous, s’efforcent lucidement de comprendre les dynamiques historiques en cours, et qui visent l’autonomie pour l’individu et la collectivité.

Citation


« Ceux qui manquent de bonne volonté ou restent puérils ne sont jamais libres dans aucun état de la société. Quand les possibilités de choix sont larges au point de nuire à l’utilité commune, les hommes n’ont pas la jouissance de la liberté. Car il leur faut, soit avoir recours au refuge de l’irresponsabilité, de la puérilité, de l’indifférence, refuge où ils ne peuvent trouver que l’ennui, soit se sentir accablés de responsabilité en toute circonstance par la crainte de nuire à autrui. En pareil cas les hommes, croyant à tort qu’ils possèdent la liberté et sentant qu’ils n’en jouissent pas, en arrivent à penser que la liberté n’est pas un bien. »

S. Weil, 1949 ; L’enracinement, Première partie ; les besoins de l’âme ; La liberté

Films & documentaires (recommandables)

Quelques références de documentaires et de films qui nous semblent dignes d’intérêt — et dont la liste pourrait varier au fil du temps, des événements, des goûts et des découvertes.

Textes importants
Sur les fondements idéologiques et les destinées politiques du revenu d’existence
Depuis la crise financière de 2008, et plus encore depuis qu’il a été évoqué lors la campagne présidentielle de 2017 (...)
L’Horizon impérial
L’histoire présente dément tous les schémas préconçus, et nous n’échappons pas à la règle, nous qui avons es­péré, cru et, (...)
Les Gilets jaunes face à l’empire
Un an après le mouvement des gilets jaunes, et alors que la colère ne semble que suspendue, il est frappant de constater (...)
Islamisme, totalitarisme, impérialisme
L’ambition de ce texte est d’avancer quelques éléments d’analyse à des fins de compré­hension du phénomène islamiste. (...)
Écologie et démocratie directe
Les rapports entre la démocratie directe ou, plus généralement, un projet poli­tique radical, et l’écologie sont à la fois complémentaires (...)
Les lieux communs de l’immigration
Le discours de la « Gauche » sur l’immigration se présente comme une évidence absolue depuis quarante ans. (...)

Articles les plus récents

jeudi 30 juin 2022
par  LieuxCommuns

Nous aider

L’autonomie des uns commençant là où commence celle des autres, ce sont vos libres initiatives qui nous intéressent en premier lieu. Mais nous ne refusons pas les coups de mains, réguliers ou occasionnels, au-delà des discussions autour des idées que nous avançons. Cette page est consacrée à nos besoins concrets, que vous pouvez aider, qui que vous (...)

jeudi 23 juin 2022
par  LieuxCommuns

Élections 2022 : le règne oligarchique

Les élections françaises suivent depuis des décennies une trajectoire en spirale descendante : chaque scrutin accentue les traits les plus régressifs du précédent. Les non-campagnes électorales n’arrivent même plus à cacher la nullité des prétendants tandis que le délabrement omniprésent de la société est devenu un fait admis. Ca­chée par une apparente (...)

mardi 21 juin 2022
par  LieuxCommuns

On parle de nous...

En vrac, quelques liens vers les pages de sites qui nous ont mis en lien sans intervention de notre part, classés par période au fil de leur récolte, c’est à dire des connexions avérées. Il peut s’agir d’un lien permanent mis sur un site, d’une référence hypertexte dans un document, dans un forum, un commentaire,... Par contre les nombreux relais sur (...)

mercredi 15 juin 2022
par  LieuxCommuns

Les trois Europes

Premier chapitre éponyme du livre de Guy Hermet « Histoire des nations et du nationalisme en Europe », 1996, Seuil, pp. 19-38. Les trois Europes Sans même considérer celle des citoyens romains de l’Antiquité, les premières identités collectives des Européens remontent à une époque très reculée : celle de la division des trois Europes qui demeure (...)

vendredi 3 juin 2022
par  LieuxCommuns

Le théâtre marxiste et ses failles

Texte extrait du bulletin de G. Fargette,« Le Crépuscule du XXe siècle », n°40, juillet 2021. Socialisme et marxisme Il est frappant de constater à quel point le XXe siècle a rabattu le socialisme sur les mécanismes étatiques. Même Elie Halévy, qui passe pour l’un des principaux historiens du mouvement socialiste dans l’entre-deux guerres, avalise (...)

mercredi 25 mai 2022
par  LieuxCommuns

La Russie et l’Ukraine : un regard civilisationnel (2/2)

(.../...) Première partie disponible ici La grande frontière historique qui a existé pendant des siècles entre peuples chrétiens d’Occident et peuples musulmans et orthodoxes fournit la réponse la plus convaincante. Elle remonte à la division de l’Empire romain au IVe siècle et à la création du Saint Empire romain au Xe siècle. Elle est restée à peu (...)

mardi 17 mai 2022
par  LieuxCommuns

La Russie et l’Ukraine : un regard civilisationnel (1/2)

Texte extrait du livre de Samuel Huntington « Le choc des civilisations », 1996, (Odile Jacob 1997), pp. 199-206 et 228-244. Le titre est de nous et les notes (toutes bibliographiques) ont été supprimées. On se reportera à nos remarques sur un précédent extrait du même livre pour les réserves d’usage. [Extrait du chapitre VI : La recomposition (...)

jeudi 5 mai 2022
par  LieuxCommuns

Cartographie des mouvances anti-Lumières (Version 1.41)

Cette page contient une erreur : - Un bloc multi_colonnes a une balise de début [multi_colonnes] mais il lui manque une balise de fin [/multi_colonnes] Ci-dessous une cartographie des principales mouvances anti-Lumières en France, (toujours inspirée de la cartographie de « l’extrême-droite » malheureusement très imprécise). Cela fait suite à notre (...)

lundi 25 avril 2022
par  LieuxCommuns

Une interrogation sans fin

Entretien avec Emmanuel Terrée et Guillaume Malaurie, réalisé le 1er juillet 1979 et publié dans Esprit, septembre-octobre 1979 Les principales idées de ce texte ont été présentées pour la première fois lors d’une conférence (29 octobre 1979) au séminaire du Max-Planck Institut à Stamberg, animé par Jürgen Habermas, auquel participaient notamment Johann (...)

jeudi 21 avril 2022
par  LieuxCommuns

Les chimères

Épilogue au roman d’Arthur Koestler, « Les Call-Girls », 1971, traduction de Georges Fradier. Mis en ligne par « Les Amis de Bartleby » «  – Détendez-vous, dit le docteur Grob. – Comment voulez-vous qu’on se détende quand on est poursuivi par des chimères ? gémit Anderson en se retournant sur le divan. – Allez, détendez-vous, répéta le docteur Grob. (...)

vendredi 15 avril 2022
par  LieuxCommuns

L’ombre portée du XXe siècle

Texte extrait du bulletin de G. Fargette, « Le Crépuscule du XXe siècle », n°40, juillet 2021. Une grande mêlée des peuples On ne peut appréhender les glissements de terrain historiques en cours qu’en s’affranchissant des cadres idéologiques hérités. Toynbee, dès la fin des années 1940, avait perçu un fait massif encore largement potentiel : l’époque (...)

mardi 5 avril 2022
par  LieuxCommuns

L’écologisme empêche l’émergence d’une écologie politique

Reprise étoffée d’une présentation, raccourcie faute de temps, du livre « Éléments d’écologie politique – Pour une refondation » lors d’une rencontre de l’association Technologos le jeudi 10 février 2022. (Texte repris par Les Amis de Bartleby). L’objectif du livre est double : d’une part tenter de s’opposer aux idéologies, aux mythes, aux éléments (...)