Bienvenue sur le site Lieux Communs

Quelques mots de présentation [+]

JPEG - 19.2 ko

  • Nous voulons œuvrer pour une auto-transformation radicale de la société et l’instauration d’une démocratie directe capable d’établir l’égalité des revenus pour tous et de provoquer une redéfinition collective des besoins. Nous y voyons un début de solutions aux problèmes politiques, économiques et écologiques qui ravagent notre époque.
  • Nos positions ne sont pas des dogmes et ce site se donne pour vocation de les élaborer, de les diffuser et de les discuter. Les documents divers régulièrement publiés ici ne sont pas forcément de nous. Ils sont tous une invitation au travail de chacun, nullement des produits finis à consommer. Nous préférons « essayer d’activer en chacun ce qui ferait désirer la liberté et la fin de la domination, plutôt que de donner des leçons et des ordres ».
  • Vous pouvez commencer par lire notre présentation et notre forum aux questions ou admirer le panorama offert par nos dernières publications. Il est également possible de s’abonner à notre lettre d’information pour suivre nos publications et notre revue de presse, ou de nous écrire ici ou .

Derniers articles : Écologie (dé)coloniale | Empire | French Theory | Rhétorique | Tiers-mondialisation | Indigénisme | Castoriadis | Big Mother | Islamisme | Philosophie politique | (...)

En guise d’éditorial
Effondrement et permanence de l’idéologie

JPEG - 13 ko Dans l’immense confusion où s’enfonce notre époque, la notion d’idéologie occupe une place de choix. Les uns sont, au fond, irrémédiablement nostalgiques d’un temps où un catéchisme bien appris faisait rentrer les faits dans des cases afin que le réel ne les surprenne pas. Les autres, bien plus nombreux et au contact de réalités de plus en plus désagréables, se réfugient dans une pensée-éclatée, sans suite ni cohérence, voguant à la merci des discours, des événements, des opportunités et des intérêts. Oscillant entre les deux, certains se raccrochent à quelques idées fixes, lubies, slogans ou credo auxquels ils rattachent tout le reste... Le temps semble bien loin où l’idée était banale que nos conduites, jusqu’aux plus intimes, nous échappent pour une part essentielle et doivent donc être élucidées... On renvoie aujourd’hui l’importun dans les cordes, lui rappelant qu’il est logé à la même enseigne, que sa dissidence est tolérée au même titre que toutes les modes vestimentaires et, surtout, que la vérité fait bien entendu le lit du goulag. La fin de la période de confort et de tranquillité historique qu’a connue l’Occident depuis plus d’un demi-siècle balaye peu à peu ces inepties, et nous annonce qu’il va bien falloir essayer de se remettre à penser. Dire que ce texte voudrait y aider suscitera moqueries et sarcasmes... Partons d’eux pour lever le malentendu principal et remettre les choses à l’endroit : la pensée est une œuvre collective. Plutôt : toutes nos pensées sont collectives a priori – voilà une esquisse de ce que nous entendons ici par idéologie – et peuvent devenir, éventuellement et passagèrement, individuelles dans certaines circonstances sociales, politiques, culturelles et anthropologiques bien précises. Ce sont de celles-là dont il s’agit, et donc, d’abord, des conditions favorisant l’apparition d’une pensée libre, si la chose est encore possible.

L’idéologie : premières approches

Notre conception de l’idéologie fait écho à ce qui fut appelé les « philosophies du soupçon » traditionnellement attachées aux noms de F. Nietzsche, K. Marx et S. Freud, pour qui les conduites humaines obéissent, respectivement, aux corsets moraux qui entravent la vitalité du sujet, à la position sociale de l’énonciateur dans une société de classe et aux mécanismes occultes de l’in­conscient. L’engouement immodéré pour ces « Maîtres » dans l’après-guerre, aboutissant aux proclamations structuralo-tardives sur la « Mort de l’Homme », a basculé lentement dès les années 70 vers un narcissisme naïf proclamant, en même temps que la « Mort des Idéologies », l’avènement subit d’un individu auto-construit et maître chez lui, d’autant plus apte à assumer pleinement ses « opinions personnelles » forcément originales que celles-ci s’entre-annulaient mutuellement dans le grand melting-pot mondial annoncé par la « fin de l’Histoire » post-moderne. (...) --------Lire la suite...

Dossiers thématiques

JPEG - 128.9 ko Cette rubrique regroupe des dossiers thématiques, c’est-à-dire des regroupements d’articles présents sur ce site autour d’un thème d’actualité.

Plan du siteMots-clefsFlux RSSLettre d’informationSites favorisNous écrire
Citation


« Il convient de terroriser l’âme humaine jusqu’en son tréfonds, par des crimes énigmatiques et apparemment gratuits. Des crimes qui ne profitent à personne, et dont l’unique but est de propager la terreur. Car l’ultime vocation du crime est d’instaurer le règne absolu du crime. Un état d’insécurité totale et d’anarchie, bâti sur les idéaux brisés d’un monde voué à sa perte. Quant les hommes seront sous l’emprise de la terreur, glacés d’effroi, quand le chaos sera la loi universelle, alors viendra l’heure du crime ! »

Dr Mabuse ; Le testament du Docteur Mabuse, 1933, Fritz Lang

Les listes musicales Lieux Communs

JPEG - 36.1 ko Les « Bonus », audio voire musicaux, postés en bas de chaque revue de presse, sont d’inspirations diverses et variées, quelquefois en lien avec l’actualité. Il s’est ainsi formé, au fil du temps, une sorte d’archive, mais sonore.

Textes importants
Cartographie de la galaxie des Frères Musulmans en France

PNG - 845.7 ko


Articles les plus récents

vendredi 4 juin 2021
par  LieuxCommuns

Sur « Une écologie décoloniale » de Malcom Ferdinand

Ci-dessous une recension du livre de Malcom Ferdinand « Une écologie décoloniale. Penser l’écologie depuis le monde caribéen » Seuil, collection « Anthropocène, 2019, initialement publiée par le site ami « Décroissance Île-de-France » expurgée ici de quelques lapsus calami. Une phrase entre crochets a été rajoutée avec l’accord de l’auteur. Il s’agit, à notre connaissance, de la seule critique existante de (...)

samedi 29 mai 2021
par  LieuxCommuns

« Le discours de l’écologie (dé)coloniale est une arnaque totale » (2/2)

Voir la partie précédente (.../...) Déconnexion d’avec le peuple et sa nature Quentin : Tu as raison Rimso, la campagne est presque complètement industrialisée, mais il reste malgré tout un peu plus d’un demi million d’agriculteurs aujourd’hui et il y en a encore beaucoup qui tentent d’en faire une aventure humaine avec des vraies relations aux animaux, aux espèces, aux systèmes d’élevage, aux (...)

vendredi 28 mai 2021
par  LieuxCommuns

« Où va la France ? » : Boualem Sansal s’interroge sur les racines du déclin

Tribune de Boualem Sansal publiée par Le Figaro le 25/05/2021 L’évocation des logiques impériales d’Ibn Khaldoun pour éclairer l’évolution actuelle est suffisemment rare pour être signalée, même si les idées présentées ici mériteraient quelques commentaires importants de notre part. On lira sur le sujet « Le voyage vers l’empire a déjà commencé » et bien sûr notre brochure L’horizon impérial. Chapô : On (...)

vendredi 21 mai 2021
par  LieuxCommuns

Des théories cyniques

Compte-rendu du livre « Cynical Theories, how activist scholarship made everything about race, gender and identity, and why this harm everybody » de Helen Pluckrose et de James Lindsay (publié en 2020 chez l’éditeur Pitchstone). (Une traduction possible du titre serait : « Théories cyniques – Comment le militantisme universitaire réduit tout aux questions de race, de genre et d’identité, et pourquoi (...)

vendredi 14 mai 2021
par  LieuxCommuns

« Le discours de l’écologie (dé)coloniale est une arnaque totale » (1/2)

Retranscription de l’émission Offensive Sonore enregistrée le 21 avril et diffusée les 14 et 28 mai 2021 sur Radio Libertaire. Les modifications importantes ont été placées entre crochets. Pour pallier à la Novlang contemporaine, les termes « décolonial » et « indigéniste » ont été retranscrits en « (dé)colonial » et « (anti)indigéniste » afin de restaurer leur sens initial – la question est abordée en cours (...)

jeudi 6 mai 2021
par  LieuxCommuns

De la rhétorique de la réaction à la rhétorique du progrès

Chapitre 6 du livre de Albert O. Hirschman « Deux siècles de rhétorique réactionnaire », Fayard 1991, pp. 239 — 259. Les rappels des notions évoquées dans les chapitres précédents mis entre crochets sont de nous (voir également l’annexe). En matière de rhétorique, les « réaction­naires » n’ont pas le monopole du simplisme, du ton tranchant et de l’intransigeance. Leurs homologues « progressistes » sont sans (...)

mercredi 28 avril 2021
par  LieuxCommuns

Correspondances diverses III

Envoyé : 3 août 2018 De : L À : Lieux Communs Objet : [Lieux Communs] MESSAGE reporterre salut, lieux communs. lecteur régulier de votre site et notamment de votre revue de presse, je tenais tout d’abord a vous remercier pour ce formidable bol d’air que vous m’apportez entre l’enclume nationaliste et le marteau indigéniste. Votre revue de presse relaie de nombreux articles de presse, qui bien sur (...)

mercredi 21 avril 2021
par  LieuxCommuns

L’acharnement à liquider les nations : annexes

Annexe I : Le mirage du multiculturalisme Annexe II : Quand les services spéciaux italiens deviennent populaires Annexe III : Hitler, le réalisateur du marxisme Voir la partie précédente Annexe I Plus qu’aucune autre, la culture occidentale vit en produisant des fictions en tant que fictions, et cette production n’a cessé de se diversifier au fil des siècles, dès l’apparition de l’Occident à (...)

samedi 17 avril 2021
par  LieuxCommuns

Podcasts

Cette page contient une erreur : - Un bloc bloc_ombre a une balise de début [bloc_ombre] mais il lui manque une balise de fin [/bloc_ombre] Ci-dessous quelques émissions à écouter ou lire, soit que nous en soyons les invités (« Interventions radiophoniques »), soit que nous ayons participé à leur élaboration (« Émissions de radio en collaboration »). Màj : mai 2021 [bloc_espace][/bloc_espace] (...)

mardi 13 avril 2021
par  LieuxCommuns

L’acharnement à liquider les nations (2/2)

Voir la première partie (.../...) Détruire l’Occident, au profit de l’impérialisme musulman Dans la posture de surenchère qu’il ne peut abandonner, l’esprit de sédition n’a plus à sa portée que la liquidation naufrageuse de l’Occident, qui ne serait même pas une civilisation, la seule qui ait pourtant atteint un rayon d’action mondial. Ils veulent la réduire à un “mal” transhistorique, porteur d’un (...)

mardi 6 avril 2021
par  LieuxCommuns

L’acharnement à liquider les nations (1/2)

Texte extrait du bulletin de G. Fargette,« Le Crépuscule du XXe siècle », n°36, mai 2018. On ne rencontrera jamais, quoi qu’on fasse, de véritable puissance parmi les hommes, que dans le concours libre des volontés. Or, il n’y a au monde que le patriotisme, ou la religion, qui puisse faire marcher pendant longtemps vers un même but l’universalité des citoyens. Alexis de Tocqueville, De la Démocratie (...)

lundi 29 mars 2021
par  LieuxCommuns

Nous aider

L’autonomie des uns commençant là où commence celle des autres, ce sont vos libres initiatives qui nous intéressent en premier lieu. Mais nous ne refusons pas les coups de mains, réguliers ou occasionnels, au-delà des discussions autour des idées que nous avançons. Cette page est consacrée à nos besoins concrets, que vous pouvez aider, qui que vous soyez, en fonction de l’énergie et du temps que vous (...)

vendredi 19 mars 2021
par  LieuxCommuns

On parle de nous...

En vrac, quelques liens vers les pages de sites qui nous ont mis en lien sans intervention de notre part, classés par période au fil de leur récolte, c’est à dire des connexions avérées. Il peut s’agir d’un lien permanent mis sur un site, d’une référence hypertexte dans un document, dans un forum, un commentaire,... Par contre les nombreux relais sur Face-bouc, Touitteur & Cie ne nous sont pas ou (...)

vendredi 12 mars 2021
par  LieuxCommuns

Bibliographie détaillée, en français, de et sur Cornelius Castoriadis

Cette page contient une erreur : - Un bloc multi_colonnes a une balise de début [multi_colonnes] mais il lui manque une balise de fin [/multi_colonnes] Bibliographie détaillée, en français, de et sur Cornelius CASTORIADIS (C.C.) Bibliographie (10 chapitres, 122 pages) établie par Claude Helbling, mise à jour le 09/06/2021. Detailed bibliography, in French, of and about Cornelius CASTORIADIS (...)

vendredi 5 mars 2021
par  LieuxCommuns

Gare à l’écologie (dé)coloniale !

Cette page, qui sera mise à jour dès que nécessaire, est consacrée à la dénonciation et la réfutation de la nébuleuse de l’« écologie (dé)coloniale » qui subvertit peu-à-peu tout le champ dit de l’écologie politique, contribuant à son sabotage. Màj : 27.05.21 Remarque terminologique préliminaire : comme tout mouvement totalitaire, les mouvances « décoloniale » / islamiste / intersectionnelle / etc. (...)