Bienvenue sur le site Lieux Communs

Quelques mots de présentation [+]

  • Nous voulons œuvrer pour une auto-transformation radicale de la société et l’instauration d’une démocratie directe capable d’établir l’égalité des revenus pour tous et de provoquer une redéfinition collective des besoins. Nous y voyons un début de solutions aux problèmes politiques, économiques et écologiques qui ravagent notre époque.
  • Nos positions ne sont pas des dogmes et ce site se donne pour vocation de les élaborer, de les diffuser et de les discuter. Les documents divers régulièrement publiés ici ne sont pas forcément de nous. Ils sont tous une invitation au travail de chacun, nullement des produits finis à consommer. Nous préférons « essayer d’activer en chacun ce qui ferait désirer la liberté et la fin de la domination, plutôt que de donner des leçons et des ordres ».
  • Vous pouvez commencer par lire notre présentation et notre forum aux questions. Il est également possible de s’abonner à notre lettre d’information pour suivre nos publications et notre revue de presse, ou de nous écrire ici ou .

Islamisme, totalitarisme, impérialisme

L’ambition de ce texte est d’avancer quelques éléments d’analyse à des fins de compré­hension du phénomène islamiste. Cela exige de se défaire d’un certain nombre d’idées reçues, fruits d’un arbre dont les racines idéologiques ne seront pas analysées ici. Mais trois d’entre elles, particulièrement saillantes, méritent cependant d’être citées dans cette introduction afin de clarifier notre propos.

Aborder l’islamisme : trois idées reçues

La première consiste à croire que le mode de vie des sociétés occidentales incarne « l’idéal » des sociétés humaines – autrement dit que leurs attraits prouvent que, comme on l’entend souvent, « au fond tout le monde veut vivre tranquille » avec sa famille, sa maison, son chien et, sous-entendu, toute la société de consommation. Cet ethnocen­trisme touchant veut ignorer la marche de l’Histoire tout autant que la complexité du psy­chisme humain : si le confort et l’indifférence peuvent effectivement anesthésier quelque temps la quête de sens, le besoin d’appartenance, les tendances à la domination et à l’ac­caparement, les poussées meurtrières et le désir de mort, ils ne les suppriment pas.

La seconde, implication logique de la première, serait que les désordres du monde, ses violences, son chaos et, partant, l’islamisme, trouvent leurs sources dans ce même Occi­dent, ses imperfections transitoires, ses difficultés d’accès et que, par conséquent, lui seul serait à même de les résoudre. C’est là confondre l’influence de l’aire occidentale sur la marche du monde d’un côté et les réactions qu’elle suscite de l’autre. Ces réactions sont aussi diverses que la multitude des sociétés et des cultures qui doivent en assumer l’entière responsabilité : l’islamisme appartient à l’islam comme l’ère Meiji au Japon.

La troisième idée reçue voudrait réduire, certes de plus en plus difficilement, l’isla­misme au terrorisme, préférant nier ce qu’il faut bien se résoudre à appeler la progressive islamisation de nos sociétés par des voies civiles. Bien loin des violences spectaculaires, ce phénomène lancinant, quotidien, harassant est une lame de fond sans véritable centre, un mouvement capillaire mettant en résonance des millions de musulmans aux quatre coins du globe. Ce qui les oriente est bien connu : une adulation sans borne pour un chef de guerre appelé Mahomet (...) --------Lire la suite...


Articles les plus récents

lundi 17 février 2020
par  LieuxCommuns

Cartographie de la galaxie des Frères Musulmans en France (Version 1.1)

Ci-dessous une cartographie de la galaxie des Frères Musulmans en France, issue d’une collaboration, qui fait suite à notre cartographie de (...)

vendredi 14 février 2020
par  LieuxCommuns

Climat : la longue marche ?

Tribune publiée dans la revue « La décroissance » n°165, décembre 2019 - janvier 2020, aux côtés de celle des Amis de Bartleby que nous reproduisons à sa (...)

mercredi 5 février 2020
par  LieuxCommuns

Essai sur la bêtise : l’un et le multiple

Troisième partie des Prolégomènes de l’ « Essai sur la bêtise » de Michel Adam, Puf 1975, pp. 38-59. Les intertitres sont de nous. On pourra également (...)

mercredi 29 janvier 2020
par  LieuxCommuns

Immigration, écologie et décroissance (2/2)

Voir la première partie (.../...) De l’échec des décolonisations… Tout cela, dont il ne reste ici que des traces, a nourri chez les écologistes un (...)

vendredi 24 janvier 2020
par  LieuxCommuns

Bulletin d’information sur les communautarismes

Nous relayons ici des extraits d’une revue de presse plus ou moins bi-mensuelle produite par des militants républicains laïques et publiée sur le (...)

mardi 21 janvier 2020
par  LieuxCommuns

Immigration, écologie et décroissance (1/2)

Retranscription complétée d’une intervention faite au colloque organisé par Décroissance Île-de-France, le 8 juin 2019 à la mairie du IIe (Paris) sur (...)

lundi 13 janvier 2020
par  LieuxCommuns

Nous aider

L’autonomie des uns commençant là où commence celle des autres, ce sont vos libres initiatives qui nous intéressent en premier lieu. Mais nous ne (...)

mardi 7 janvier 2020
par  LieuxCommuns

Épilégomènes à une théorie de l’âme que l’on a pu présenter comme science

« Épilégomènes à une théorie de l’âme que l’on a pu présenter comme science », in revue L’Inconscient n°8 (intitulé : « Enseignement de la psychanalyse ? (...)

dimanche 5 janvier 2020
par  LieuxCommuns

Revues de presse - Archives 2020

Revue de presse de la semaine en cours disponible sur cette page Présentation de la revue de presse ici Revue de presse du 02.02 au 08.02.20 « (...)

lundi 30 décembre 2019
par  LieuxCommuns

Les incoutournables de « Lieux Communs » du second semestre 2019

Ci-dessous sont répertoriés les principaux textes parus sur notre site depuis deux ans, organisés par semestre, que nous en soyons ou non les (...)