Derniers articles : Écologie politique | Technocritique | Voir et écouter | Éco-totalitarisme | Wokisme & obscurantisme | Sécurité numérique | Textes incontournables | Guerre et religion | (...)

En guise d’éditorial : Qu’est-ce que l’Occident ?

La question de la définition de l’Occident, de sa nature, de son histoire, de ses valeurs, de sa singularité, bref de sa quiddité, s’est imposée – ou plutôt rappelée à nous – depuis deux ou trois décennies par plusieurs voies.

La question de l’Occident

La première est ce que l’on appelle la « mondialisation », c’est-à-dire d’abord la fin de la rivalité Est-Ouest puis le regain des identités non-occidentales et l’émergence d’un monde multipolaire recoupant plus ou moins les grands ensembles civilisationnels. C’est, à l’échelle individuelle, la progressive instauration de facto de sociétés « multiculturelles » en Occident, donc la confrontation plus ou moins heureuse à l’altérité poussant aux questionnements identitaires. Deuxième volet du phénomène : l’« occidentalisation » du monde, donc l’adoption par le monde non-occidental de pans entiers de la culture « américaine » (puissance militaire, techniques, style de vie...), sans pour autant que s’y implantent l’État de droit, les libertés publiques ou la créativité entrepreneuriale, artistique ou sociale – comme si un noyau ou une modalité restait inassimilable aux « autres ». Dernier processus : les métamorphoses intrinsèques de l’Occident depuis un demi-siècle, qui ne laissent pas d’interroger sur ce qui, enfin, disparaît et ce qui semble irrémédiablement perdu, tout autant que sur des innovations essentielles ou des régressions inédites. Cela concerne, ou plutôt devrait concerner, tout particulièrement ceux qui veulent préserver les capacités d’auto-transformation de nos sociétés visant l’autonomie individuelle et collective, et plus précisément encore les partisans de la démocratie directe, dont nous sommes.

Un certain nombre de travaux récents ont tenté de cerner, chacun à partir d’un angle différent, la nature de cet Occident aussi difficilement compris par ceux qui y vivent que par ceux qui y sont extérieurs [2]. Il pourrait être utile de distinguer dans ces tentatives celles qui traitent de l’Occident comme entité culturelle comparable à n’importe quelle autre ; celles qui s’attellent à décrire sa singularité civilisationnelle, c’est-à-dire son originalité irréductible ; et celles qui cherchent à en dégager le projet politico-social dont il serait ontologiquement porteur. Autrement dit, il s’agit plus simplement de formuler ce que cette collectivité-là a été, l’originalité de ce que nous sommes aujourd’hui, nous qui en héritons et enfin le désir qui nous porte à la continuer ou à la transformer [3].

Ces distinctions, appliquées par exemple à l’aire arabo-musulmane, obligeraient à en dresser les différentes composantes. Il y aurait d’abord l’histoire effective des multiples cultures (et leurs influences juives, berbères, perses, grecques, byzantines ou indiennes) qui s’y sont déployées et succédées depuis un millénaire et demi : cela regrouperait aussi bien les Mille et une nuits que l’orfèvrerie, Ibn Khaldoun tout autant que l’usage des épices ou des sorbets, les diverses pratiques sexuelles autant que le Taj Mahal ou la dhimmitude, les structures de gouvernement ou l’astrolabe que le Discours décisif… (...) --------Lire la suite...

Cartographie des mouvances anti-Lumières

Cette cartographie vise à recenser l’ensemble des personnalités, groupements et institutions qui travaillent à la fin du projet d’autonomie tel qu’il a été porté par la modernité, les Lumières, l’Occident comme germe de l’émancipation individuelle et collective.

Citation


« En ces temps réactionnaires, votre rôle le plus noble est de défendre les Lumières et de défendre le recours à la raison dans les affaires publiques contre les forces obscurantistes – l’irrationalité, le nihilisme et la barbarie – qui menacent la civilisation. Ma génération a combattu le stalinisme. La vôtre doit au minimum s’opposer eu nivellement de l’esprit humain par le bas, à l’ignorance crasse grandissante des événements du passé – même récents – et au nouveau culte de l’égocentrisme et du narcissisme. »

Murray Bookchin in Janet Biehl, Écologie ou catastrophe – la vie de Murray Bookchin, Éd. L’Armourier, 2018, p.594.

À l’internaute : conseils techniques

Sur cette page unique de la rubrique, quelques remarques rapides, réflexions, conseils et réflexes à propos de l’outil « Internet ».

Textes importants
Ce que pourrait être une société démocratique
Toute réflexion politique qui dépasse le stade élémentaire, toute réaction à l’actualité, tout mouvement contestataire (...)
L’Horizon impérial
L’histoire présente dément tous les schémas préconçus, et nous n’échappons pas à la règle, nous qui avons es­péré, cru et, (...)
Les Gilets jaunes face à l’empire
Un an après le mouvement des gilets jaunes, et alors que la colère ne semble que suspendue, il est frappant de constater (...)
Les racines de l’islamo-gauchisme
Je pars effectivement de la question de la passivité d’une grande partie du dit « peuple de gauche », du mutisme (...)
Qu’est-ce que l’Occident ?
La question de la définition de l’Occident, de sa nature, de son histoire, de ses valeurs, de sa singularité, bref de sa quiddité, (...)
Les lieux communs de l’immigration
Le discours de la « Gauche » sur l’immigration se présente comme une évidence absolue depuis quarante ans. (...)

Articles les plus récents

mercredi 5 octobre 2022
par  LieuxCommuns

L’agression russe en Ukraine, ou le retour de la guerre impériale

Article de Gaïdz Minassian paru dans les pages « Analyse » du journal « Le Monde » du 21/03/2022. L’État fait la guerre et la guerre fait l’État. L’agression russe contre l’Ukraine démontre une fois de plus toute la pertinence de l’équation du sociologue américain Charles Tilly. La guerre bouleverse l’environnement, refaçonne les mentalités et transforme (...)

samedi 1er octobre 2022
par  LieuxCommuns

Bibliographie détaillée, en français, de et sur Cornelius Castoriadis (01.10.2022)

Mise en ligne initiale le 12.03.2021 Bibliographie détaillée, en français, de et sur Cornelius CASTORIADIS (C.C.) Bibliographie (10 chapitres, 143 pages) établie par Claude Helbling, mise à jour le 01/09/2022. Detailed bibliography, in French, of and about Cornelius CASTORIADIS (Avec des références de traductions en anglais et en espagnol, et de (...)

vendredi 30 septembre 2022
par  LieuxCommuns

Nous aider

L’autonomie des uns commençant là où commence celle des autres, ce sont vos libres initiatives qui nous intéressent en premier lieu. Mais nous ne refusons pas les coups de mains, réguliers ou occasionnels, au-delà des discussions autour des idées que nous avançons. Cette page est consacrée à nos besoins concrets, que vous pouvez aider, qui que vous (...)

mardi 27 septembre 2022
par  LieuxCommuns

« La capacité de reconnaître les sociétés autres va de pair avec la mise en question de ses propres institutions » (2/2)

Voir la partie précédente (.../...) IV – Échanges avec la salle Religion et rationalité dans le monde contemporain Question de la salle : Deux remarques très brèves avant ma question.... C. C. :… Je n’entends rien... [le micro] près de votre bouche et parlez au peuple ! ... La première : si j’ai bien compris ce que vous avez dit, une obligation (...)

vendredi 23 septembre 2022
par  LieuxCommuns

On parle de nous...

En vrac, quelques liens vers les pages de sites qui nous ont mis en lien sans intervention de notre part, classés par période au fil de leur récolte, c’est à dire des connexions avérées. Il peut s’agir d’un lien permanent mis sur un site, d’une référence hypertexte dans un document, dans un forum, un commentaire,... Par contre les nombreux relais sur (...)

jeudi 15 septembre 2022
par  LieuxCommuns

« La capacité de reconnaître les sociétés autres va de pair avec la mise en question de ses propres institutions » (1/2)

Transcription de la dernière conférence connue et enregistrée de Cornelius Castoriadis, donnée le 22 mars 1997 à Toulouse, quelques mois avant sa mort en décembre, à 75 ans, introduite par Robert Redecker. Source Les titres, intertitres et ajouts entre crochets sont de nous, ainsi que les notes renvoyant à quelques textes succinctement évoqués. (...)

mardi 6 septembre 2022
par  LieuxCommuns

« Tous les totalitarismes prétendent se fonder sur les Lois de la nature »

Entretien écrit mené en novembre 2021, par un journaliste à partir du livre « Éléments d’écologie politique — Pour une refondation » (Libre&Solidaire, 2021), pour citation dans un ouvrage prochainement à paraître. Les notes ont été ajoutées pour la présente mise en ligne. Fondamentalement, la pensée écologiste constitue-t-elle un renversement (...)

jeudi 25 août 2022
par  LieuxCommuns

Un point aveugle — Réflexions sur les techniques non matérielles d’organisation (2/2)

Première partie disponible ici (.../...) III — De l’organisation au management total : un projet qui vient de loin. Charbonneau et Ellul ont été parmi les premiers à mettre en évidence de manière critique que l’action technicienne, de transitive, devient réflexive : tournée vers les choses, elle s’intériorise et s’applique ensuite méthodiquement sur (...)

mardi 16 août 2022
par  LieuxCommuns

Un point aveugle — Réflexions sur les techniques non matérielles d’organisation (1/2)

Le texte qui suit est un chapitre éponyme du livre de Daniel Cérézuelle « La Technique et la Chair » (2011, réed. 2021 L’échappée), reproduit ici avec l’aimable autorisation de l’auteur. Le « point aveugle » dont il est ici question concerne les réflexions sur les techniques contemporaines, focalisées sur la seule matérialité des objets, outils, (...)

vendredi 12 août 2022
par  LieuxCommuns

Films, documentaires & podcasts (recommandables)

Ci-dessous, quelques références de films, de documentaires et de podcasts qui nous semblent dignes d’intérêt — et dont la liste pourrait varier au fil du temps, des événements, des goûts et des découvertes. Ce ne sont certes pas tous des chefs-d’œuvres mais tous méritent, d’après nous, d’être vus, voire revus ou écouté. Nous indiquons à chaque fois un lien (...)

vendredi 5 août 2022
par  LieuxCommuns

Écologie politique, effondrement et écocratie

Début du chapitre V du livre « Éléments d’écologie politique. Pour une refondation » (Libres&Solidaires, 2021), pp. 153 —165. Présentation et liens disponibles ici (...) V – Politiques de la nature et totalitarisme Ce n’est qu’ici, après avoir vu tant de notions, brassé tant d’idées, évoqué tant d’époques et de lieux, convoqué tant de cultures et (...)

mardi 26 juillet 2022
par  LieuxCommuns

Wokisme et obscurantisme : articulations et complémentarités

Tribune publiée le 11 juillet dans la revue en ligne « Front Populaire », reprenant en partie le contenu du texte de présentation de la cartographie des mouvances anti-Lumières. Au cours des deux dernières décennies, deux ensembles politiques sont devenus très influents dans les sociétés occidentales : le « déconstructionnisme » (ou « progressisme » (...)