Bienvenue sur le site Lieux Communs

Nous voulons œuvrer pour une auto-transformation radicale de la société et l’instauration d’une démocratie directe capable d’établir l’égalité des revenus pour tous et de provoquer une redéfinition collective des besoins. Nous y voyons un début de solutions aux problèmes politiques, économiques et écologiques qui ravagent notre époque.

Nos positions ne sont pas des dogmes et ce site se donne pour vocation de les élaborer, de les diffuser et de les discuter. Les documents divers régulièrement publiés ici ne sont pas forcément de nous. Ils sont tous une invitation au travail de chacun, nullement des produits finis à consommer. Nous préférons « essayer d’activer en chacun ce qui ferait désirer la liberté et la fin de la domination, plutôt que de donner des leçons et des ordres ». Vous pouvez commencer par lire notre présentation et notre forum aux questions. Il est également possible de s’abonner à notre lettre d’information pour suivre nos publications et notre revue de presse, ou de nous écrire ici ou .

Nos dernières productions

Analyse
Ni gauchistes ni fachos, les gilets jaunes sont politiques
Janvier 2019
Texte
Gilets jaunes : la révolution précipitée
Janvier 2019
Brochure
Le mouvement des gilets jaunes (n° 23)
Décembre 2018
Émission
Gilets jaunes : « Les gens expérimentent et ils ont raison de le faire »
Décembre 2018
Intervention
Gilets jaunes et démocratie directe : convergences et obstacles
Décembre 2018
Dossier thématique
Le mouvement des « gilets jaunes »
Novembre 2018
Tract
« Gilets jaunes » : la démocratie directe en germe ?
Novembre 2018
Entretien
Enseigner... la catastrophe
Septembre 2018
Recension
« La ruée vers l’Europe » de S. Smith
Août 2018
Texte
Effondrement et permanence de l’idéologie
Juillet 2018
Livre
Sur les fondements idéologiques et les destinées politiques du revenu d’existence
Mars 2018

En guise d’éditorial...

La démocratie directe et ses lieux communs

(...) C : Du coup on arrive au deuxième point à aborder : l’insurrectionnalisme. Alors là, le principe, pour reprendre un dictateur célèbre, même si je crois qu’il a piqué toutes ses phrases, je parle de Mao et de son Livre rouge qui disait qu’« une étincelle mettra le feu à toute la plaine ». C’est-à-dire qu’il y aurait un potentiel révolutionnaire dans chaque humain et qu’ils iraient tous vers la révolution et la démocratie directe, ce serait finalement leur essence. Ils seraient aliénés, lobotomisés, il faudrait les libérer en leur disant que c’est la révolution et ils iraient tous dans la même direction. Donc ça on le retrouve dans L’insurrection qui vient du Comité Invisible, par exemple, mais aussi dans pas mal de collectifs et aussi le milieu libertaire, il me semble.

Q : Absolument. Ça on l’a vu lors des émeutes en France en 2005 ou à Londres en 2012 où une partie de l’extrême ou de l’ultra-gauche avait fait l’éloge des émeutiers, alors qu’on avait affaire à un mutisme et à un procédé purement destructif, des modes d’actions purement nihilistes mais certains milieux en on fait des mouvements exemplaires... Cet insurrectionnalisme a aussi été observable par exemple au printemps 2016 lors du mouvement social contre la « loi travail » ou lors des contre-sommets internationaux : des black-blocks, des groupes d’actions, dont le mode opératoire est l’émeute, qui doit être l’étincelle, effectivement, à partir de laquelle tout va s’embraser. Alors là ce sont des milieux très virilistes, mais c’est observable à un autre niveau, beaucoup plus intellectualisé. Je me souviens en mars 2011 en Tunisie, on y était deux-trois mois après le soulèvement, le pays était encore en effervescence. Les copains tout contents nous avaient montré dans une revue locale un article faisant l’éloge de l’insurrection comme principe, pour elle-même. Alors on ne connaissait pas l’auteur mais très vite on a identifié que la « pensée » était un mélange de foucaldisme-spinozisme-négrisme. Évidemment la Tunisie, les tunisiens, les copains à ce moment-là avaient besoin d’autre chose... L’insurrection avait effectivement eu lieu et la question maintenant c’était : qu’est-ce qu’on fait ? Et cet article, qui avait un certain succès, tenait lieu de réflexion ou plutôt empêchait toute réflexion sur la situation et son contenu.
Alors là aussi il y a une dimension religieuse, une pensée magique, un millénarisme qui nous vient par exemple des anabaptistes : l’idée d’un chaos rédempteur, d’une violence régénératrice, d’une destruction purificatrice, c’est tout-à-fait mystique et ça n’a rien à voir avec les exigences de la réalité.

D : Mais n’y a-t-il pas dans ces pratiques de black-blocks, que tu vois de manière un peu essentialisante comme s’ils ne militaient que pour une insurrection, est-ce que ce ne sont pas des gens qui font aussi partie de mouvements, d’assemblées générales au potentiel subversif par rapport à la société, qui sont investis dans tout un tas de collectifs et qui, parallèlement, aussi, proposent le black block comme moyen d’action directe mais comme ils proposeraient le militantisme dans des associations, des collectifs, des squats, comme une complémentarité des luttes... ?(...)
-------------Lire l’article...


Articles les plus récents

lundi 14 janvier 2019
par  LieuxCommuns

Gilets jaunes : la violence et l’impasse

Le mouvement des gilets jaunes ne paraît plus que rythmé par les « Actes » successifs, manifestations urbaines dont ne sont retenues que les « violences », les images, les décomptes des victimes, des arrestations, etc. En se réduisant à ce scénario unique, le mouvement s’engouffre dans une impasse dans (...)

mercredi 9 janvier 2019
par  LieuxCommuns

Ni gauchistes ni fachos, les gilets jaunes sont politiques

Après avoir tenté, en vain, de disqualifier le mouvement des gilets jaunes comme proto-fasciste, les médias dominants et toute la gauche tente depuis, pitoyablement, de le récupérer en le réduisant à un « mouvement social » un peu particulier. Mais ils ne peuvent le faire qu’en passant sous silence (...)

samedi 5 janvier 2019
par  LieuxCommuns

Retirer les crocs au parti-journaliste

Tract supplément au « Crépuscule du XXe siècle » n°37, janvier 2019. Tous ceux qui présentent le régime actuel comme une démocratie insultent à notre intelligence. Le régime est une oligarchie, où le pouvoir ne circule qu’entre quelques milieux restreints. Les cercles technocrates ont directement pris en (...)

jeudi 3 janvier 2019
par  LieuxCommuns

Revues de presse - Archives 2019

Revue de presse de la semaine en cours disponible sur cette page Présentation de la revue de presse ici Revue de presse spéciale gilets jaunes semaine en cours Acte 9 : Ces territoires délaissés qui se font entendre à Bordeaux Lettre ouverte à un Président qui joue avec le feu À Commercy, des (...)

mercredi 2 janvier 2019
par  LieuxCommuns

Gilets jaunes : La révolution précipitée

Ce texte fait partie de la brochure n°24 « Le mouvement des gilets jaunes » Surgissement populaire et démocratie directe en germe Elle sera bientôt en vente pour 3 € dans nos librairies. Les achats permettent notre auto-financement et constitue un soutien aux librairies indépendantes (vous pouvez (...)