Bienvenue sur le site Lieux Communs

Nous voulons œuvrer pour une auto-transformation radicale de la société et l’instauration d’une démocratie directe capable d’établir l’égalité des revenus pour tous et de provoquer une redéfinition collective des besoins. Nous y voyons un début de solutions aux problèmes politiques, économiques et écologiques qui ravagent notre époque.
Nos positions ne sont pas des dogmes et ce site se donne pour vocation de les élaborer, de les diffuser et de les discuter. Les documents divers régulièrement publiés ici ne sont pas forcément de nous. Ils sont tous une invitation au travail de chacun, nullement des produits finis à consommer. Nous préférons « essayer d’activer en chacun ce qui ferait désirer la liberté et la fin de la domination, plutôt que de donner des leçons et des ordres ». Vous pouvez commencer par lire notre déclaration et notre forum aux questions. Il est également possible de s’abonner à notre lettre d’information pour suivre nos publications et notre revue de presse, ou de nous écrire ici ou .

Nos dernières productions

Texte Entretien Tract Brochure Correspondance Dossier
Page de ressources sur l’islam et l’islamisme « Il y a des affinités anthropologiques très profondes entre un gauchiste et un musulman » Élections 2017 : le coup d’État oligarchique Idéologies contemporaines (n° 22) Correspondances diverses La « campagne » électorale de 2017
Octobre 2017 Avril 2017 juin 2017 juin 2017 Novembre 2017 Février 2017
Textes à venir...

En guise d’éditorial...

Patriotes & révolutionnaires


(...) Cependant, la révélation du patriotisme de la classe ouvrière coïncidait avec le revirement d’opinion dont j’ai parlé plus haut, la perception soudaine que l’ordre social existant était pourri. Les gens comprenaient vaguement – et pas toujours vaguement, à en juger par quelques conversations que j’ai entendues dans les pubs à l’époque – que nous avions le devoir à la fois de défendre l’Angleterre et de nous transformer en une véritable démocratie. L’Angleterre est d’une certaine façon arriérée au plan politique, les slogans extrémistes ne circulent pas comme ils le font dans les pays du continent, mais les sentiments de tous les vrais patriotes et de tous les vrais socialistes sont au fond réductibles au slogan « trotskiste » : « La révolution et la guerre sont inséparables. » Nous ne pouvons pas battre Hitler sans passer par la révolution, ni consolider notre révolution sans battre Hitler. Inutile de prétendre, avec les communistes, qu’on parviendra à se débarrasser de Hitler en se rendant à lui. Inutile d’imaginer, avec le Daily Telegraph, qu’on peut vaincre Hitler sans troubler le statu quo. Une Grande-Bretagne capitaliste ne peut pas vaincre Hitler ; ses ressources potentielles et ses alliés potentiels ne peuvent pas être mobilisés. Hitler ne pourra être vaincu que par une Angleterre qui peut faire participer les forces progressistes du monde – une Angleterre qui se bat en conséquence contre les péchés de son propre passé. Les communistes, et d’autres encore, se disent persuadés que la défaite de Hitler ne signifie rien d’autre qu’une stabilisation renouvelée du capitalisme britannique. Ce n’est qu’un mensonge destiné à propager la désaffection, pour le plus grand intérêt des nazis. En fait, comme les communistes eux-mêmes auraient pu le dire il y a un an, c’est le contraire qui est vrai : le capitalisme britannique ne peut survivre qu’en prenant position par rapport au fascisme. Soit nous transformons l’Angleterre en une démocratie socialiste, soit, d’une façon ou d’une autre, nous devenons une partie de l’empire nazi ; il n’y a pas de troisième possibilité.
Mais une partie du processus consistant à transformer l’Angleterre en une démocratie socialiste doit l’empêcher d’être conquise du dehors. Nous ne pouvons pas, comme d’aucuns semblent le croire, arrêter la guerre par un arrangement avant de nous lancer dans une révolution privée sans interférence extérieure. Quelque chose d’assez semblable s’est passé pendant la révolution russe, en partie parce que la Russie est un pays difficile à envahir, en partie parce que les principales puissances européennes étaient alors occupées à se faire la guerre. En Angleterre, « le défaitisme révolutionnaire » ne serait une politique possible que si les principaux centres de la population et de l’industrie de l’Empire britannique se trouvaient, disons, en Australie. Toute tentative de renverser notre classe dirigeante sans défendre nos côtes entraînerait immédiatement l’occupation de la Grande-Bretagne par les nazis et l’installation d’un gouvernement fantoche, comme en France.(...)

-------------Lire l’article...

Articles les plus récents

mercredi 13 décembre 2017
par  LieuxCommuns

La multiculturalie, au prix des attentats

Textes extraits du bulletin de Guy Fargette « Le Crépuscule du XXe siècle » n°31-32, octobre 2016. La satisfaction des partisans du multiculturalisme est compréhensible devant les succès immenses, si longuement préparés, que leur idéal ne cesse de rencontrer un peu partout dans le monde occidental. Il (...)

mercredi 6 décembre 2017
par  LieuxCommuns

Qu’est-ce que la néoténie humaine ? (2/2)

Voir la première partie (.../...) Le romantisme devait ensuite largement faire usage de l’idée néoténique notamment dans son versant prométhéen. Le thème de Prométhée, sauveur et reconstructeur de l’homme, était, à vrai dire, déjà apparu au début du XVIIe siècle avec le Prometheus de Francis Bacon. On (...)

mardi 28 novembre 2017
par  LieuxCommuns

Qu’est-ce que la néoténie humaine ? (1/2)

Début du premier chapitre intitulé « Petits arrangements entre espèces naturelles et espèces surnaturelles » du livre de D.-R. Dufour « On achève bien les hommes. De quelques conséquences actuelles et futures de la mort de Dieu. », Denoël, 2005, pp.17-44. Il a fallu attendre le début du XXe siècle pour (...)

mardi 21 novembre 2017
par  LieuxCommuns

Correspondances diverses

De : Relledemocratie À : Lieux Communs Objet : Utilisation d’un de vos textes Date : 28/05/11 Bonjour, mon nom est coalize ! Vous avez peut-être entendu parlé que des soulévements ont lieu en Espagne, et que ces mouvements font tâches d’huile en france ! Je suis un représentant de la commission (...)

dimanche 12 novembre 2017
par  LieuxCommuns

Democrazia insorgente e istituzione

Traduction italienne de la conférence de M. Abensour, la démocratie insurgeante, réalisée avec notre accord par le site Tysm. Les notes et les hyperliens sont d’eux. Trascrizione dell’intervento di Miguel Abensour alla manifestazione Citéphilo 2008 dedicata al tema Identité e organizzata (...)

dimanche 5 novembre 2017
par  LieuxCommuns

Le pacifisme, vecteur principal de collaboration

Chapitre 9 du livre de Simon Epstein,« Un paradoxe français. Antiracistes dans la Collaboration, antisémites dans la résistance », Albin Michel, 2008, pp. 345-361. Les thèses centrales du livre apparaissent suffisamment clairement dans l’extrait ci-dessous pour ne pas nécessiter de longs (...)