Poster un commentaire à la suite de l’article...

lundi 28 mai 2018
par  LieuxCommuns

Cartographie de l’islamo-gauchisme en France (Version 1.1)

Cette cartographie de l’islamo-gauchisme en France (inspirée de la cartographie de « l’extrême-droite » qui discrimine malheureusement les musulmans) s’appuie sur nos travaux antérieurs consacrés à l’accointance entre la Gauche et l’islam. Une autre cartographe, complémentaire de celle-ci, et également (...)

En réponse à...

Logo de LieuxCommuns
dimanche 17 juin 2018 à 13h31 - par  LieuxCommuns

Un internaute consciencieux a discuté de la pertinence de notre cartographie ici :

http://www.vieuxsinge.fr/2018/06/l-...

Notre commentaire :

"Bonjour,

D’abord merci d’avoir pris le temps d’examiner notre cartographie afin de nous aider à la tenir à jour. Vous vous proposez de corriger un ensemble de « stupidités, d’erreurs factuelles, de confusions diverses » mais nous ne trouvons dans votre travail de vérification rien qui y ressemble.

D’abord dans le premier tableau, nous nous serions trompés quant à l’attribution du logo « Exerce au sein d’instances républicaines » :

  • Christiane Taubira, après ses multiples mandats pour lesquels elle est toujours rétribuée, est toujours « membre de l’Office de coopération et de commerce extérieur de la Guyane (OCCE-G), un organisme dépendant du conseil régional de la Guyane » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Chris...)
  • Dounia Bouzar est, comme vous le notez, « Une des 10 »personnalités qualifiées« membres de l’Observatoire de la laïcité » " qui est bel et bien un organisme relevant de la République Française.
  • Yassine Belattar est effectivement nommé au « Conseil présidentiel des villes » par le président de la République lui-même : on peut donc difficilement ne pas lui reconnaître son exercice au sein d’instances républicaines.

Nous ne voyons donc pas d’erreur dans notre cartographie quant à l’attribution du logo concerné.

Dans le second tableau, concernant celui de la fonction publique :

  • Michèle Sibony est professeur de lettres (http://www.bibliomonde.com/auteur/m...) et donc membre de la fonction publique (à moins qu’elle n’exerce dans un établissement privé hors contrat, information que vous avez peut-être)
  • Houria Bouteldja travaille à l’IMA, aujourd’hui presque totalement sous financement de l’État français (https://fr.wikipedia.org/wiki/Insti...), ce qui en fait une « apparentée fonction publique ».

Nous reconnaissons volontiers notre erreur (graphique), faisant de Nicolas Truong et Éric Hazan des fonctionnaires, mais les perfusions de subventions qui les font vivre tous deux pourraient très bien, en exagérant à peine, les assimiler à des « apparentés » fonction publique... La correction de ces erreurs n’a vraiment rien d’urgent.

Donc rien, ici non plus, qui relèverait du scandale.

Concernant la présence de la « droite traditionaliste, antisémite, négationniste , il est précisé que les liens qu’elle tisse avec l’extrême-droite musulmane sont « superficiels et occasionnels ». Ils ont été effectifs il y a quinze ans avec M. Latrèche et ont été réactivés selon d’autres canaux lors de la « Manif pour tout ». Ils pourraient très bien l’être à l’avenir, d’où leur présence, mais vous avez raison sur le fond : la collusion avec l’islamisme est presqu’exclusivement le fait de la gauche.

Plus précisément :

  • L’islamophilie d’A. De Besnoit est connue et notamment relatée dans le livre de Stéphane François Au-delà des vents du Nord : L’extrême droite française, le pôle Nord et les Indo-Européens (PUL, 2014), et est stipulée dans l’interview suivante : http://cqfd-journal.org/La-Nouvelle...

Voilà. Il n’était pas difficile de trouver tous ces liens, comme nous l’indiquions, en quelques minutes.

Bref, vous annonciez un déferlement de « stupidités, d’erreurs factuelles, de confusions diverses » : nous les attendons toujours.

Cordialement

LC"

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)