Les incoutournables de « Lieux Communs » du premier semestre 2019

Vous avez raté quelque chose ?...
vendredi 5 juillet 2019
par  LieuxCommuns

Ci-dessous seront dorénavant répertoriés les principaux textes parus sur notre site depuis six mois, que nous en soyons ou non les auteurs.

Cela ne signifiant évidement pas que les autres ne mériteraient aucune attention...

Dans tous les cas, on les retrouve tous classés par date sur le Plan du site et on consultera les Textes à venir pour savoir ce qui vous attend...

Bonnes lectures

Premier semestre 2019

Avant tout, un copain nous a fait ses adieux : Daniel Saint-James...

Le mouvement des gilets jaunes

Il y a, bien entendu, les textes consacrés au mouvement des gilets jaunes, et particulièrement « Ni gauchistes ni fachos, les gilets jaunes sont politiques », puis « Les gilets jaunes entre le bistrot et le parti » et enfin « Putsch gauchiste à Commercy », particulièrement mais diversement apprécié. On les retrouve tous dans la seconde brochure consacrée à l’événement politique français le plus important de ce début de XXIe siècle.

Qu’est-ce que l’Occident ?

« Qu’est-ce que l’Occident ? » est la recension du livre de P. Nemo du même titre. Catholique, libéral et élitiste, l’auteur est fort éloigné de nos positions... Mais son analyse et les contradictions internes qui s’en dégagent renseignent sur la difficulté qui existe à appréhender cette si étrange entité civilisationnel dont nous parlons — et surtout ce qui y est à sauver à tout prix : la possibilité d’une auto-transformation effective et lucide.

L’horizon impérial

Constituant presque une brochure à part entière, « L’horizon impérial » est pour nous un texte-charnière. Tissant des liens insoupçonnés entre de nombreux travaux contemporains, il ne propose rien de moins qu’une nouvelle grille de lecture de notre histoire qui rend cohérent des processus aussi disparates que le développement technologique, la sécession des banlieues et de la France Périphérique, les guerres interminables, les mutations du capitalisme ou le durcissement oligarchique…

Les lieux communs de l’immigration

Le texte « Les lieux communs de l’immigration » passe en revue une dizaine d’arguments que les militants pro-immigration avancent systématiquement. S’il s’agit autant de les réfuter que de montrer leurs soubassements éminemment idéologiques, l’objectif n’est pas ici de défendre un point de vue « anti-immigration », mais plutôt d’essayer de recommencer à penser pour comprendre ce qui se passe, sans hystérie ni œillères.

Nature et valeur de l’égalité

Deux textes très importants de C. Castoriadis : « Le délabrement de l’Occident » et « Nature et valeur de l’égalité » on été repris. On lira également un exposé bien mené « Sur Castoriadis et la technique ».

Quand la zone brûle les pieds

« Quand la terre brûle dans la zone » d’A. Soljenitsyne, récit d’une insurrection au goulag bolchevique, qui vaut bien ceux relatant la Commune de Paris.

Le pur er l’impur

P. Nemo décrit dans « Le pur et l’impur » l’instauration d’un politiquement correct à mi-chemin entre le crimpensée orwellien et une sorte de charia laïque.

Sacro-sainte Paranoïa

Hamed Abdel-Samad parle de cette mentalité si particulière qui caractérise le fascisme islamique banal dans "Sacro-sainte paranoïa".

Mais on n’oubliera pas non plus les « Notes de lecture sur Jack Goody » qui n’ont rien perdu de leur actualité ou les analyses « à chaud » et microsociologiques dans l’« Analyse d’un mensonge officiel sur le nombre de manifestants à Paris » et « Gilets jaunes péri-urbains et gilets jaunes du centre ville », ainsi que quelques échanges épistolaires dans « Correspondances diverses II » et la traduction d’un de nos texte ici : ‫بالوكالة‬ ‫الديمقراطية‬.


Commentaires