Podcasts et émissions de radio

jeudi 1er février 2024
par  LieuxCommuns

Ci-dessous quelques émissions à écouter ou lire, soit que nous en soyons les invités (« Interventions radiophoniques »), soit que nous ayons participé à leur élaboration (« Émissions de radio en collaboration »).

Màj : février 2024

Émissions de radio / podcasts en collaboration

Dernière émission des 1er et 15 février 2024

Islamisme, immigration et impérialisme (avec Boualem Sansal)

L’islam est-il « l’islamisme au repos« , comme l’affirmait Ferhat Mehnni ? Ou n’est-il pas plutôt, comme l’affirmait Fouad Zakariya, « rien d’autre que ce font les musulmans » ? Comment décrire le monde arabo-musulman bousculé depuis trois siècles par une modernité alors triomphante mais aujourd’hui en déclin ? Quelles relations le « sujet arabo-musulman » entretient-il avec cet Occident, cette Europe, cette France qui semblent à la fois haïs et adulés ? Faut-il distinguer immigration et migrations ? Qui émigre d’Algérie, pourquoi, comment sont vus les « émigrés » et comment ces départs sont-ils vécus par ceux qui restent ? La pensée d’Ibn Khaldoun, penseur de la mécanique impériale, peut-elle nous aider à lire la situation actuelle ?

Voir la liste des émissions de radio / podcasts en collaboration depuis 2017

La marche à l’empire (avec Gabriel Martinez-Gros)

Ibn Khaldoun, savant musulman du Maghreb du XIVe siècle, pourrait-il nous aider à comprendre les bouleversements de nos sociétés et le monde qui vient ? Ses analyses de l’empire arabo-musulman de son temps décrivent une dialectique subtile : le centre impérial, peuplé de populations productives et désarmées, se trouve régulièrement envahi par les tribus belliqueuses venant de ses confins, remplaçant ses élites avant de se pacifier à leur tour. Gabriel Martinez-Gros, historien médiéviste, tisse au fil de son œuvre une réhabilitation de la pensée politique d’Ibn Khaldoun qu’il applique à tous les empires historiques et voit dans les multiples basculements qui nous paraissent chaotiques le retour de cette logique millénaire particulièrement inquiétante.

L’écologie : science, politique ou idéologie ? (avec Christian Lévêque) L’écologie est avant tout une science, née au XIXe siècle, qui étudie les interactions des systèmes biologiques au sein d’un milieu. Mais l’écologie est aussi une idéologie, qui a émergée dans la seconde moitié du XXe siècle et, enfin, l’écologie est également une politique, apparue plus tardivement, mêlant conservation des écosystèmes, appels à la révolution, contrôle des populations et néo-colonialisme, culpabilisation et disparition de la paysannerie, gestion bureaucratique ou militante. Ces trois aspects s’entrecroisent dans une grande confusion, que tente de démêler Christian Lévêque, écologue hydrobiologiste, directeur émérite à l’IRD et président honoraire de l’Académie d’Agriculture.

Le mirage du néo-féminisme (avec Sabine Prokhoris)
Émission des 1er et 15 novembre 2023. Depuis une dizaine d’année, un nouveau féminisme est apparu, bousculant les repères et les habitudes. Il a éclaté au grand jour avec le « mouvement #MeToo », visant à dénoncer les « violences sexistes et sexuelles ». Depuis, les scandales et les révélations se succèdent, dont l’objectif semble moins la cause des femmes de toutes cultures et de toutes conditions que la criminalisation systématique de l’homme blanc hétérosexuel au nom de l’« intersectionnalité ».Comment comprendre une telle lame de fond, qui modifie en profondeur nos sociétés et notre quotidien en généralisant la suspicion et la ségrégation des sexes ?

Le secret de l’Occident, avec David Cosandey
Émission des 1er et 15 octobre 2023. Le progrès technico-scientifique en Occident est incomparable à celui de toutes les autres grandes civilisations. Pourquoi ce processus historique s’est-il déroulé uniquement à l’ouest de cette péninsule eurasiatique et guère avant le XVIe ? Les explications génétiques, religieuses, culturelles, environnementales ou décoloniales sont toutes insuffisantes ou idéologiques. David Cosandey, dans une œuvre monumentale et peu connue (voir son site), avance une thèse originale et qui met en avant les phases historiques de polycentrisme géopolitique, générateurs de créativité, opposé à celle des grands empires unificateurs qui paralysent les sociétés.

Discours médiatiques et idéologie dominante, avec André Perrin
Émission des 1er et 15 septembre 2023. Les grands médias contemporains (presse écrite, radiophonique ou télévisuelle) véhiculent tout un ensemble de postures, de discours qui forment ce qu’il faut bien appeler une idéologie dominante, c’est-à-dire minoritaire dans la société car propre à une classe ou une caste. À l’intersection de la « gauche » et de la « droite », ce prêt-à-penser est une camisole bien-pensante qui vise précisément à empêcher de penser, par l’intoxication, l’intimidation, le chantage politique au « fascisme ». Quels sont les ressorts qui poussent la presque totalité des journalistes influents à colporter de tels discours ? Comment mener des réflexions libres dans cette époque de confusion délibérément entretenue ?

L’Occident et sa culpabilité narcissique, avec Daniel Sibony
Émission des 1er et 15 juin 2023. Face à l’offensive islamiste, l’Occident répond par la repentance. Face aux minorités communautaristes ou racialistes et, au-delà, face aux chantages des néo-féministes, pseudo-écologistes et autres wokes, l’Occident s’accuse et se flagelle. Cette posture néo-puritaine élude les véritables problèmes tout en se distinguant par sa pureté d’âme. Cet étrange sentiment qui mêle auto-dénigrement et magistère moral qui permet de se placer en surplomb en se posant comme responsable de tout, le psychanalyste Daniel Sibony le qualifie de culpabilité narcissique : il consiste à prendre sur soi la souffrance réelle ou supposée de l’Autre, afin de l’infantiliser en se plaçant soi-même au centre de la scène.

Heidegger et sa postérité militante
Émission des 1er et 15 mai 2023. Quel point commun entre le suprémaciste russe Alexandre Douguine, le Comité Invisible, le New Age, le racialiste Kémi Séba, le leader iranien Ahmadinedjab, la Théologie de la Libération, le penseur Bruno Latour, les complotistes que Qanon et l’anthroposophie de Rudolf Steiner ? Ils se placent tous, explicitement ou non, dans le sillage du philosophe allemand Martin Heidegger. La pensée de celui-ci, qui a transité chez M. Foucault ou Jacques Derrida, a engendré le mouvement de déconstruction (Destruktion) de la modernité, ouvrant les portes des discours irrationnels qui prennent aujourd’hui toutes les formes du wokisme dans le domaine du féminisme, de l’indigénisme, de l’écologie ou du racialisme.

L’individu en islam et en Occident, avec Sonya Zadig
Émission des 1er et 15 avril 2023. Est-il possible, aujourd’hui, de quitter l’islam ? Des centaines d’apostats en témoignent, qui ont pulvérisé l’assignation identitaire des proches, des islamo-gauchistes voire du quartier ou de l’« Oumma » toute entière. Mais de cet enfermement religieux, ne reste-il pas des traces profondes, inscrites dans le psychisme, la langue, le corps ? Se débarrasse-t-on si facilement de ces schémas de domination, d’irresponsabilité, d’exclusion qui ont été incorporés tant par les hommes que par les femmes ? Quelles sont les pathologies mentales que cet univers véhicule et celles, nouvelles, que font naître le délabrement de l’Occident ? Au délire mahométan, que répond le vide de la post-modernité contemporaine ?

Les enjeux des technocritiques, avec Daniel Cérézuelle
Émission des 1er et 15 mars 2023. Pour le sens commun, le progrès technique est indiscutable : ses bienfaits s’étendent à tous les domaines et ne font pas question. Pourtant, depuis au moins deux siècles, l’accélération, la sophistication et la généralisation des techniques se sont accompagnées de fortes critiques décrivant une dépossession croissante de l’existence par une innovation technologique que plus personne ne contrôle. Elle prétend régler les problèmes qu’elle a elle-même provoqués, nous entraînant dans un emballement qui semble sans limite et dont la face obscure et grandissante est déniée, accusant toute interrogation d’arriération et d’obscurantisme.

Une société multiculturelle est-elle viable ?, avec Céline Pina
Émission des 1er et 15 février 2023. Où en est-on de ce multiculturalisme de fait qui s’est installé au fil des années ? Existe-t-il des liens entre les phénomènes d’immigration, d’intégrisme religieux et de délinquance ? Le chaos qui s’installe de moins en moins discrètement est-il inéluctable ? Quel type de société se dessine-t-il derrière une actualité de plus en plus consternante ? Que pourrait être une sortie possible de cet effondrement ?

Voile, féminisme et Islam, avec Naëm Bestandji
Émission des vendredi 25 novembre et 9 décembre 2022. Pour Naëm Bestandji, ce n’est pas la laïcité qui est mis en cause par l’omniprésence et la surenchère du voile islamique,, mais bien le féminisme lui-même, dont une partie croissante de ses militantes exhibe une complaisance incompréhensible envers ces symboles sexistes. Son livre Le linceul du féminisme – caresser l’islamisme dans le sens du voile explore certaines facettes de ces phénomènes déroutants qui questionnent autant l’islam littéral que l’islam pratiqué et les sociétés occidentales elles-mêmes.

Observatoire du Décolonialisme, avec Xavier-Laurent Salvador
Émission des vendredi 28 octobre et 11 novembre 2022. Xavier-Laurent Salvador, rédacteur en chef du site de L’Observatoire du décolonialisme et des idéologies identitaires, créé en janvier 2021, assure une veille quotidiennement, nourrit la réflexion et lance des appels afin de refuser l’avancée de ces nouveaux obscurantismes dans le monde intellectuel.


  • Le CCIF, faux nez de l’extrême-droite islamique
    Émission du 12 décembre 2020. Interviewé de Naëm Bestandji militant féministe et laïque. Le Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF) est une association politico-religieuse mettant en pratique une stratégie victimaire et une rhétorique d’inversion typique de l’islamisme politique.
  • La laïcité à l’école face à l’offensive islamiste
    Émission du 8 novembre 2020. Avec Nayla, revenant sur son parcours dans les milieux d’enseignement pendant deux décennies pour évoquer l’ambiance islamiste qui a abouti, sans surprise pour les gens du terrain, à la décapitation de Samuel Paty.
  • Sur les nouveaux OGMs — et ici la seconde partie
    Émission du 4 septembre 2020. Avec Hervé Le Meur, du site OGM Dangers : résumés techniques, questions écologiques, phiilosophiques et politiques et perspectives des prochaines innovations prévisibles.
  • Féminisme au Maroc et ailleurs — et ici la seconde partie
    Émission du 24 janvier 2020. Invitée Betty du Mouvement Alternatif pour les Libertés Individuelles [M.A.L.I.] (Maroc). Discussion libre sur les questions du féminisme et les libertés individuelles au Maroc.
  • Arrêt immédiat du nucléaire c’est possible — et seconde partie ici
    Émission du 4 octobre 2019, nous recevons Marie-Christine militante anti-nucléaire. L’arrêt immédiat est possible, encore faut-il avoir la volonté politique de le faire. Relance de la filière du charbon propre, interconnexion, puis diminution de la consommation voir changement de système autant de piste à explorer.
  • Le revenu d’existence : panacée incomprise ou fausse bonne idée ?
    Emission du 14 septembre 2018, nous avons organisé un débat radiophonique avec les deux avis divergent sur le « revenue d’existence » appeler aussi « revenu universelle ». Baptiste Mylondo (au téléphone) est économiste et philosophe et co-auteur de « Inconditionnel – Anthologie du revenu universel » (éditions du Détour). Jean-Luc issue des mouvements pour la décroissance et contre le nucléaire et co-auteur de « Revenu d’existence, salaire à vie : fausses utopies ? » (en recherche d’éditeur).
  • Waleed Al Husseini, un athée en « terre d’islam »
    Émission du vendredi 12 mai 2017, nous recevons Waleed Al-Husseini. Né en Palestine, Waleed Al-Husseini a été emprisonné et torturé, à cause de son engagement pour l’athéisme. Après s’être réfugié en France, il sera à l’origine du CEMF (Conseil des Ex-Musulmans de France). Il est auteur de deux ouvrages : l’un est auto-biographique : « Blasphémateur ! Les Prisons d’Allah », sorti en 2015. L’autre est un pamphlet sur la situation en France : « Une trahison française », sorti en 2017.

Interventions radiophoniques

Dernière émission :

« Impasses et promesses de l’écologie politique »
podcast « Hérétiques » du 1er et 15 janvier 2023


Voir la liste des interventions radiophoniques depuis 2011


Commentaires

Navigation

Mots-clés de l’article

Articles de la rubrique

  • Podcasts et émissions de radio
Soutenir par un don