Quatrième de couverture de la brochure n°21 : « Islamismes, islamogauchisme, islamophobie »

Première partie : L’islam à l’offensive. De la prédication à la guerre
lundi 30 novembre 2015
par  LieuxCommuns

Ce texte fait partie de la brochure n°21 « Islamismes, islamogauchisme, islamophobie »
Première partie : L’islam à l’offensive, de la prédication à la guerre
Novembre 2015

IslamismesI

Elle est en vente pour 3 € dans nos librairies. Les achats permettent notre auto-financement et constitue un soutien aux librairies indépendantes (vous pouvez également nous aider à la diffusion).

Il est aussi possible de la télécharger dans la rubrique brochures.

Sommaire :

  • Quatrième de couverture — ci-dessous...

Avertissement :
Cette brochure était prévue depuis des années et les textes ici réunis ont été rédigés bien avant les attentats qui ont frappé Paris et Saint-Denis le 13 novembre 2015. Le terrorisme n’étant que les ef­froyables convulsions d’un islamisme ordinaire, l’événement ne nous semble en rien remettre en cause les analyses ici présentées.
Tout au contraire, malheureusement.

Nous sommes plongés dans une longue confrontation avec l’islamisme, qui met fin à plusieurs décennies de paix civile en Europe. Comme pour les crises écologique, énergétique ou économique qui iront en s’aggravant, les oligarchies ont échoué, ou ont favorisé, cette extrême-droite religieuse qui domine maintenant tout le monde musulman. Elle s’étend aujourd’hui partout, s’immisçant peu à peu dans le quotidien, dans la rue, dans les médias, au travail. Ce combat va être de plus en plus celui des populations laissées à elles-mêmes, aux prises avec un totalitarisme populaire qui ne pourra être mis en échec, si jamais il l’est, que par la mise en mouvement des peuples animés par les idéaux de liberté et d’égalité.

Partisans de la démocratie directe, nous ne pouvons qu’être en première ligne de cette lutte apocalyptique, où il convient, avant tout, de voir clair. C’est l’objectif de cette brochure en deux parties.

Cette première partie dresse une sorte d’état des lieux qui veut rompre avec les discours rassurants servis par les milieux médiatico-politiques et leurs zélateurs gauchisants. Oui, l’islam est à l’offensive, il s’étend et s’impose. Sa forme martiale et spectaculaire ne sert qu’à masquer son avancée silencieuse, diffuse et quotidienne, que l’on rechigne à regarder en face, tant elle annonce un assombrissement et une brutalisation sans retour de tous les aspects de la vie collective.

La seconde partie sera une tentative de cerner la nature de ce que nous avons à combattre. L’islamisme est une idéologie religieuse pluriséculaire, un impérialisme colonisateur qui s’inspire des grands courants totalitaires du XXe siècle. C’est à ce titre qu’il fascine et pétrifie, pousse au déni ou suscite la sympathie et la collaboration de tous les compagnons de route de la mise à mort du versant émancipateur de l’Occident.
Alors que c’est cet héritage, pour nous précieux, qu’il s’agirait de reprendre.

Commentaires