Merci aux électeurs

dimanche 2 août 2009
par  LieuxCommuns

MERCI AUX ELECTEURS

C’est avec joie que je remercie ici non seulement les Français qui m’ont élu, mais aussi l’ensemble des citoyens qui ont loyalement contribué à cette joute électorale, comme toujours la plus décisive.

Certes tous les programmes politiques de ressemblent désormais, et les élections ne servent plus guère à choisir quoi que ce soit. Mais c’est tant mieux, puisque la stabilité de nos institutions ne risque plus d’être compromise par des opinions particulières. Qui d’ailleurs aujourd’hui songerait à s’en former, et plus encore à les défendre ? En donnant votre voix, plutôt qu’en prenant la parole, comme tant de gens le firent imprudemment il y a vingt ans, vous avez démontré que le temps des errements ultra-démocratiques était bel et bien fini. Maintenant vous vous abstenez de l’épuisante participation aux décisions qui engagent votre avenir. Vous vous déchargez tranquillement sur une seule personne de la lourde responsabilité qu’impliquerait l’exercice de votre liberté individuelle.

Bien que les bureaucraties de parti monopolisent désormais l’expression publique, et que la télévision remplace les réactions du corps politique, cette forme d’élection permet donc de réaffirmer solennellement que c’est avec votre approbation unanime que seuls les plus aptes à incarner l’Etat continueront à décider. Et qui oserait douter de leur capacité à déterminer l’intérêt collectif ?

La participation au rituel représentatif, même dépourvu de tout enjeu, est ainsi l’expression la plus haute et la plus responsable de la fidélité à nos institutions. Ceux qui ont cru bon de se soustraire à ce devoir seront bien obligés de suivre le mouvement. Quant à vous qui avez su dire oui à l’Etat, pour le plébisciter encore une fois, soyez persuadés qu’il saura vous manifester sa reconnaissance comme il a toujous su le faire jusqu’à présent.

Bien évidemment la situation aurait gravement empiré si le résultat avait été différent.

Paris, le 7 mai 1988 Le président de tous les Français


Commentaires